Petit guide pour se sociabiliser et rencontrer de nouvelles personnes

Petit guide pour se sociabiliser et rencontrer de nouvelles personnes

Si certaines personnes sont introverties et d’autres extravertie, chacun a besoin de créer un réseau fiable avec des relations solides et constructives. Il s’agit de se créer un cercle proche, souvent composé de la famille et des affinités de longue date, un réseau constitué de collègues…Mais de nos jours, grâce au digital, ce réseau peut très vite s’étendre, notamment via les réseaux sociaux. pourtant, le revers de la médailles comme le montrent les études repose sur le fait qu’on tisse de moins en moins de véritables amitiés.

L’amitié au masculin au fil des époques

Dans le temps, les amitiés masculines étaient considérées comme les relations les plus enrichissantes qu’un individu puisse avoir. Pour les plus grands philosophes comme Aristote, une relation platonique, autrement dit sans véritable connexion émotionnelle sans intimité était le Saint Graal. D’ailleurs, les amitiés de la gente masculine au XIXe siècle, souvent marquée par ce lien intensément sentimental, faisaient davantage écho aux amitiés héroïques du monde antique en mettant l’accent sur l’émotion commune à l’âge romantique.

A cette époque, les hommes avaient la capacité d’utiliser une langages fleuri les uns avec les autres dans les courriers qu’ils s’adressaient et osaient même se montrer affectueux les uns l’égard des autres. Il n’était par exemple pas rare de voir un homme enrouler son bras autour d’un amis, voire de lui tenir la main. Il faut dire qu’à cette époque, les signes d’affections n’étaient pas systématiquement assimilés à des actes sexuels ou platoniques. En outre, la structure sociale globale de la société pendant cette période contribuait à favoriser ces liens émotionnels intenses.

D’une certaine manière, les hommes et les femmes vivaient presque dans des mondes sociaux séparés jusqu’à ce qu’ils se marient. De plus, des organisations fraternelles comme les francs-maçons et les Odd Fellows étaient à leur apogée à cette époque de l’histoire, notamment aux Etats-Unis. À la fin du XIXe siècle par exemple, près d’un Américain sur trois était membre de l’une de ces organisations, sinon plus.

Mais au cours du 20e siècle cependant, les amitiés masculines se transforment. Du fait de la révolution industrielle, l’économie de marché et les idées, comme le darwinisme social, un changement de pensée s’opèrent. L’esprit de compétition met à rude épreuve les liens affectif au sein de la gente masculine. Les habitudes évoluent également et à présent, disposant de plus de temps consacré aux loisirs notamment à cause de l’industrialisation, les hommes se tournent davantage vers le sport et des activités en plein air. Dans un milieu, ce lien particulier va subsister: l’armée où la nature de l’entraînement et du combat rendait ces liens étroits essentiels. C’est toujours le cas à l’ère moderne, mais en dehors de l’armée, l’homme du 21e siècle semble avoir relativement peu d’options pour former ces amitiés émotionnelles étroites.  En partie à cause de ses responsabilités accrues de la vie adulte moderne.

Nos responsabilités en tant qu’adulte peuvent occuper une bonne partie de votre temps. Par exemple, si vous êtes marié, vous avez bien sûr des responsabilités conjugales. Si vous avez des enfants , ils ont chacun leurs propres besoins, activités et vie sociale et vous pouvez également être à un point où vous devez également vous occuper de vos parents. Sans oublier votre vie professionnelle, le sommeil et autres activités. Il n’y a que 168 heures dans une semaine. Si l’on considère qu’une personne passe en moyenne 40 heures à travailler et 50 heures à dormir, ajoutez-y les tâches quotidiennes et autres projets, et la moitié de votre semaine y est déjà consacrée.

Enfin, nous avions déjà beaucoup de temps libre en plus d’évoluer dans un environnement favorable comme la cours de récréation. Adulte, il est encore tout à fait possible de construire des amitiés bien que les études montrent qu’environ 48 millions de personnes de plus de 45 ans souffrent désormais de solitude chronique. Et si les réseaux sociaux peuvent nous connecter largement, ce n’est souvent qu’à un niveau superficiel. Inversement, cependant, un rapport de 2010 dans le Journal of Health and Social Behavior a révélé que le fait d’avoir des liens sociaux forts peut renforcer le système immunitaire, réduire le risque de maladie cardiaque et d’hypertension artérielle et réduire l’impact du stress et de la douleur chronique.

Quelles options pour se construire un cercle d’amis?

Mobiliser votre premier réseau

Que vous n’ayez que très peu d’amis, voire pas d’amis avec qui vous êtes régulièrement en contact, vous avez très certainement d’anciennes relations dont vous n’avez pas eu de nouvelles depuis un certains temps. Osez les contacter, les appeler ou envoyage un petit message. Vous ne risquez rien, qu’ils vous répondent ou non. Et s’ils le font, vous aurez là une nouvelle opportunité de renouer le contact.

Faites de nouvelles choses et sortez de votre zone de confort

Dans une étude récente, les sociologues ont collecté des données de 91 pays représentant 2/3 de la population mondiale. Ils ont conclu que le Danemark abriterait les personnes les plus heureuses du monde. Pourquoi donc? Peut-être que cela serait du au fait que 92% des Danois sont membres de sorte de groupe d’activité allant des sports aux intérêts culturels. Pour éviter la solitude, nous devons rechercher une vie sociale active, entretenir des amitiés et entretenir des relations stables. Dans cet esprit, vous pouvez participer à des cours pour adultes pour essayer d’apprendre quelque chose que vous n’avez jamais eu le temps de faire auparavant.

Vous pouvez vous inscrire à un cours de cuisine, puis engager une conversation avec quelqu’un sur votre poste de travail. Vous pouvez rechercher des cours disponibles près de chez vous en ligne ou visiter des collèges communautaires ou des centres de loisirs pour trouver des offres sur les cours disponibles et, bien sûr, si vous êtes plus athlétique, vous pouvez rejoindre une équipe de sports récréatifs, allant d’une équipe de basket-ball à un la ligue de bowling vous mettra dans un environnement où vous pourrez socialiseravec les autres. Étant donné que ces personnes ont également dû s’inscrire dans l’équipe, cela vous donne quelque chose en commun dont vous pouvez parler et en tant que coéquipiers, vous aurez un objectif commun à atteindre qui peut favoriser des relations plus profondes. Si vous êtes plus académique, vous pouvez visiter la bibliothèque ou rejoindre un club de lecture. Si vous êtes propriétaire d’un animal, vous pouvez emmener votre chien au parc pour parler avec d’autres propriétaires de chiens. Encore une fois, ce serait quelque chose que vous avez en commun.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.